Soul of a man

Par défaut

Soul of a manRetour sur trois artistes du Blues. Sans doute pas les plus célèbres, mais qui ont chacun une histoire.

Premier film d’une série de sept consacrés au Blues, Wim Wenders s’intéresse à nouveau à la musique après le succès de son ‘Buena Vista Social Club’.
Ce film musical s’attache donc à suivre les destinées étonnantes de trois bluesmen que la vie n’a pas toujours épargné.
Mélangeant images d’archives, reconstitutions et hommages de musiciens contemporains, le film arrive assez vite à trouver son rythme et à nous plonger dans cet univers.

Le talent de Wenders est de nous intéresser à ces histoires humaines tout autant que musicales en nous faisant découvrir l’âme de ces trois musiciens. Blind Willie Johnson, Skip James et J.B. Lenoir nous sont ainsi dépeints à travers leur carrière et leurs chansons avec une certaine magie, tant dans la narration que dans la musique.

Restant toujours très respectueuse de ces hommes, la musique touche au coeur et nous emmène quelque part dans l’espace, accompagnée par la voix off de Laurence Fishburn.
Moins charmé par certains extraits de groupes récents (Beck, Lou Reed ou Eagle Eye Cherry valent cependant la peine d’être vus), on prend un réel plaisir à vibrer au son de cette musique définitivement spirituelle.

Simple et classe, ‘Soul of a man’ propose de superbes portraits d’artistes qu’il serait dommage de rater, malgré une distribution liliputienne. Une belle oeuvre qui donne envie d’en entendre d’avantages sur ces artistes oubliés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s