Spider-man 2

Par défaut

Spider-man 2Peter a du mal à mener de front sa vie d’étudiant, de livreur de pizza à temps partiel et de super héros. Alors que celle qu’il aime semble lui échapper et que son meilleur ami veut la mort de Spider-man, Otto Octavius subit un accident et devient la nouvelle menace de New York. Beaucoup de combats à mener de front pour Peter Parker.

Ayant rencontré un succès énorme lors du premier épisode de l’homme araignée, Sam Raimi remet le couvert dans cette suite directe qui reprend presque là où l’on nous avait laissée.
Dans cette nouvelle adaptation du comic-book, Sam Raimi met sans doute un peu plus sa patte en mettant vraiment Parker au centre du film et en tentant d’apporter par l’action et les discussions avec les personnages secondaires.

Le ‘méchant’ attitré de cet épisode permet également de passer à la vitesse supérieure. Si le Green Goblin avait un bon potentiel, le design du personnage pour le film était, on peut le dire, raté. Dr Octopus est, quant à lui, très réussi et sa relation avec ses ‘membres’ supplémentaires plutôt intéressante. Du coup, le duel réussit à exister… et même si ce n’est pas l’unique centre du film, il parvient à attirer l’attention et à introduire une dimension dramatique supplémentaire, représentant une menace réelle. La version monstrueuse d’Otto Octavius apparaît très bien à l’écran grâce à des effets spéciaux de haute volée. D’ailleurs, l’ensemble du film s’en sort plutôt bien même si la façon de voler de Spider-Man semble toujours un peu etonnante au départ.

Mais la véritable avancée, c’est dans la relation entre Peter et Mary Jane que l’on va la trouver. Reprenant le classique mais efficace thème du super-heros ne pouvant mêler vie privée et vie ‘heroïque’, Raimi arrive à nous intéresser à cette bleuette finalement assez simple, mais si efficace.

L’esprit comics resort véritablement du film même si les fans les plus scrupuleux trouveront toujours des motifs de plainte. En effet, le film respire la bonne bd old school et c’est un véritable plaisir de voir notre arachnée préférée voltiger entre les buildings new-yorkais et tisser sa toile pour mettre à mal les opposants.

‘Spider-man 2’ est donc une réussite, sans doute supérieur au premier opus. Cependant, il reste dans la même veine et ceux qui n’avaient pas apprécier outre mesure le premier opus auront peut-être un peu de mal à s’enthousiasmer. Mais pour les autres qui ont gardé leur âme d’enfant ou qui apprécient le cinéma populaire de qualité, ils trouveront, à coup sur, en ‘Spider-man 2’ un film que les américains pourraient qualifier d’amazing.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s